ReseauUrbain.com
Javascript semble ne pas étre activé sur votre navigateur. Visitez ce lien pour savoir comment procéder.

Homme
EcHeCeTMaTH
Attends toi à rien, c'est comme ça qu'on surprend

Echecetmath est un artiste ''Underground'' de la scène Montréalaise, il a commencé dans la musique à la fin des années 90s ...ensuite, il a fait quelques compétitions de freestyle battle, il a notamment affronté les gars du clan B.M.C, et Casper pour ne nommer que les plus illustres...Vers 2001, il fonde avec Mozaik et l'arrêté, Emblem du 197 qui deviendra par la suite Emblem du sang après l'arrivé de Cesta, l'enra-g et faf dans la formation....Le groupe change de nom peu après pour s'appelé Undercrownkingz mais Echecetmath se dissocie du groupe car il (le groupe) deviens trop ''hater'' et décide de partir ça carrière Solo mais ne pourrra pas immédiatement car il connaitra quelques années problématiques succéssives donc il n'aura pas le temps de sortir de quoi avant 2009...Dans un monde parallèle, Échecetmath est un graffiteur ''reconnu'' de la scène du  vandalisme, on le reconnait pour c'est nombreux booming à travers la ville de Montréal, dans  les metros et un peu à l'extérieur du térritoire hostile ...notamment avec hWC, Omo, Nrk, 2pt, R.A.F, W.e.n.s, A.s.k,N.s.c et plusieurs autres sur quelques indentité différentes....échek, principalement....Sur un plan plus personnelle, Échecetmath a grandit dans les quartiers St-Michel, Montréal-nord et Rosemont mais il s'est un peu tenu partout dans le centre-ville et tout ce qui est à l'est de st-laurent....il vient d'une famille monoparental a faible revenu, il a parcourut les centre-jeunesse, les prisons du québec, les petites villes et on dit parfois qu'il est un esti d'évadé de l'asile à cause de son comportement extrème, sa nature artistique et le fait qu'Échecetmath, tu l'aimes ou tu l'aimes pas mais il est le genre de personne qui ne laisse personne indifférent .Dernièrement , il est devenu le père d'une très jolie petite fille, la fierté de son Papa....Aujourd'hui, Échecetmath est devenu un comptable diplomé et mène un vie rangée dans un quartier tranquille de Montréal avec sa petite famille...Et essaye de vivre une petite existance, la plus honnête possible...Il n'a pas sorti, grand chose, depuis 2012, mais envisage l'idée d'un petit retour dans le rap, cette fois-ci, simplement pour le plaisirBref, bienvenue dans mon petit univers, Peace

 

P,S; Je me suis vraiment senti arrogant comme un roi, parler de moi à la  troisième personne...j'ai pas été capable jusqu'à la fin :)

VIDEOS
Alain"Échecetmath"Dupont dans "La Gentrification"
Je pense qu'on nous empêche d'avoir nos héros Qu'on se sente inférieur quand on vient du ghetto Tu es un zéro, tu seras un zéro... Que ça ...
L'alliance rompu
Alain Echecetmath Dupont (2012)
J'annote des mots, les maux de la vie qui nous menotte enfermer comme en prison devant les barreaux de notre peine comme si on était des prisonnier ...
HISTORIQUE
EcHeCeTMaTH a ajouté 1 photo à l'album Hall Of Fame

11 octobre 2017 à 22h59
EcHeCeTMaTH a ajouté 1 photo à l'album Hall Of Fame

11 octobre 2017 à 22h59
EcHeCeTMaTH a ajouté le mp3 La gang et le petit fresh du coin (skip)
10 octobre 2017 à 13h16
EcHeCeTMaTH a ajouté le mp3 Alain"Échecetmath"Dupont dans "La Gentrification"
10 octobre 2017 à 12h00
EcHeCeTMaTH a ajouté le mp3 Dans le secteur
9 septembre 2017 à 15h46
EcHeCeTMaTH a ajouté le mp3 Paranoïa
4 septembre 2017 à 17h29
MON RESEAU
Membre depuis
15 mars 2016 à 05h13
Membre depuis
17 octobre 2016 à 01h06
Membre depuis
14 novembre 2016 à 11h58
Membre depuis
3 septembre 2016 à 10h08
Membre depuis
3 octobre 2016 à 12h47
Membre depuis
21 mars 2016 à 19h00

 

www.facebook.com/echecetmath

echecetmathh.skyrock.com

http://www.hhqc.com/echecetmath

https://www.youtube.com/user/chek197

https://soundcloud.com/echec-math

www.myspace.com/esheq

Un peu sur moi!
Mon surnom: Le Chèque, c'est devenu Échecetmath pour en faire un anagramme du surnom que j'avais quand j'ai commencé ..K.O !.
Ma date de naissance : 18 avril 1985
Mon animal préféré: La Hyene pour son côté socialiste
Ma couleur préférée: Vert Pistache et Rose Nanane car le blanc et le noir ne sont pas des couleurs!
Tes hobbies: La création musicale ainsi que plusieurs autres choses, je suis un touche à tout..
La ville que tu aimes le plus et que tu voudrais habiter : Montréal..j'habite là
Chanteurs préférés: Tupac, Mopp Deep, le rat luciano, shiruken, C-DRIK
Ta saison préférée: L'hiver
Ta chanson préférée: Certains Diront,
L'arrêté ft Mozaik ft Cesta(EMBLEMDU197) 
ÇA DOIT ËTRE IMPOSSIBLE À TROUVER EN 2016

Ton réalisateur préféré:Quentin Tarentino
Ton film préféré: Blood in, Blood Out
Mon livre préféré: 1984 De George Orwell
Ton fruit préféré: Le bleuet
Le pays où tu voudrais vivre: Le Québec Libre
JE mesures combien? 1 mètre 90
Je pèse? 245lbs

Ta pointure: 10.5 Americain
Qu'as tu sous ton lit? Un AKA-47
Des enfants? Oui, une fille, Ophélie
Ma phobie :Les éclairs fictives, parce que ça fait mal manger un coup de vernis à ongles avec ça dessus... et les coquillages...ouais, on dirait que ça cache quelques choses ces affaires-là

MAINTENANT, UN PEU PLUS

Ce que j'en pense


tu veux je te parle de quelque chose d'émouvant
d'amour comme autant en apporte le vent
c'est pas mon genre faire couler les larmes
cherche pas à plaire comme une biatch pour de le cash
je suis plus le genre animal qui fait mal comme des balles de mes armes.
 
j'ai jamais parler de se que je ressens
je suis plus le genre aux effusions de sang
j'aime pas entendre les choses simple pour qui les autres prenne la parole
je suis pas le genre qui parle du sujet de l'heure
ça fait pas mon bonheur
j'aime plus être original
qu'un porte-parole
je suis pas non-plus du genre à faire tomber les gens en pleur
j'ai trop de coeur
je suis un combattant
tant que mon coeur continura de battre
alors jamais tu pourras me battre
je donne un message d'éternel combat
car ici tu vas te faire abbatre
dès que tu arrete de te battre
la trahison arrive toujours quand on se décide de faire confiance
c'est la haine qu'on fiance
car l'amour nous jouent des tour
qui font plus mal
qui nous font tomber plus bas
que n'importe quelle coup bas
parfois j'aimerai vous dire des choses qu'on sent
qu'on comprend
mais ce que je sent c'est les merdes tout autour
les gens qui espere que tu tombe dans ta tombe
comme un vautour
pour ce nourrir de tes entrailles
festoieront à tes funerail
car l'amour, j'ai jamais eu la cote
sur les portrait de famille celui qu'on a cut
par jalousie
et que meme mes meilleurs amis m'envie
pis reverai d'avoir ma chienne de vie
j'ai vu le monde qui m'était hostile
en me demandait detre docile
a qui je repliquait 
je vais vous apprendre le respect
si j'ai pas de compassion
c'est que les gens parle plus avec passion
qu'avec ce qui ont dans leur neurronne
se laisse aller aux emotions
dans un monde ou meme le meilleur meurt comme un vagabon
pis on trop d'estime pour leur valeur pis les leurs 
pis pas assez pour leur prochain
alors en general, y a aucune valeur
et l'homme aime plus le chien
parfois, j'aimerai vous donner des sentiments
mais les psychopates sans sorte mieux que la plupart des gens
dans un monde dominé par l'argent

 

Comment tu traites mon rap

 

Quand je vois le mouvement devenir ça caricature
mais 
ça fait dure pis c'est comme si c'était une torture que j'endure
les gars ça donne une image de déchet comme des poubelles
ça c'est même pu écrire une phrases qui est belle
ça jouent les idiots comme dans des classe spécial
sans enleve a ma musique tous ce qui en fait de quoi de spécial
ça envoie le message qu'on est tous des imbéciles
pour avoir la gloire, savourer la victoire
ça detruit leur propre art
c'est le concours du plus idiot
c'est celui qui est le plus connard
qui domine sur le flow
une gang de faux
ça repend les moqueries de ceux qui connaisse pas c'est quoi qui sen fond un jugement
quand dans le fond même le juge ment
on a toujours été du monde qui voulait évoluer, gravir les rang de la société
dire le plus de mots, pour faire comprendre nos propos
parler de la réalité qu'on vis
quand c'est la misère qui nous convit
asteur c'est de la musique des bourge
qui qui en fait c'est qui est un legume comme une courge
ça pense ça connait le rap parce que ça des pentalon xl
mais ça jouent au con
des wanabe hell
pis la dedans ça excel
pis le pire c'est qu'on leur donne de l'importance
le pire c'est que ça a de la portance
pis qui ecoute leur chanson
mais dans le fond
c'est comme si ils se moquait
de qu'es que je fais
quand il le fond
pis ça m'enrage
J,ai l'air du gars qui a pas rapport 
dans mon propres territoire
acause ya trop de touriste qui disent qui vient d'ou je viens
parce y ont deja mis les pieds une fois,
et c'est en moi qu'on a pas foix
quand je dis ce que c'est
une gang d'esti de fake pis ça je le sais...
Comment ça tu es plus crédible que moi quand tu m'imites 
comme si tous ce que j'étais, n'étais qu'un mythe
ce que j'ai batti, bouffer par les termites
J,ai le gout de prendre mon revolver
te faire mordre la poussiere
qu,es-ce qui te prend
que pour moi, tu te prends
je sais que tu m'envie
que tu fais ça que par jalousie
pis que t"aimerai vivre ma vie
mais oublie pas chu tous ce que tu caricaturis
je sais pas pourquoi tu ris
quand tu fais ton fake thugs avec moi, ça pourrait finir en turie...
comment tu traites mon rap
a ta place je fermerai ma trap
plutot que salir mon oeuvre par la tienne
creve, esti d'enfant de chienne...
ça me deçois
surtout quand on te couvre de mes soies
pis qu'on me traite comme qui tu es
ça me donne le gout de te tuer...

 

M'ouvrir comme un livre

Je ne suis pas une muse,

c'est moi qui avec les mots s'amusent,
et même si on me viole le cerveau

et qu'on abuse de mes mots,
Je ne suis pas une pieuvre

même si j'ai le même oeuvre,
il fut un temps, ou j'écrivais à l'encre de mon sang,
Je ne rêvais pas d'argent,
je rêvais de gloire
de pièces d'or, de trésors
Me sortir de la galère, de la misère
J'ai convaincu Satan de m'acheter une âme perdu
que je ne croyais plus avoir,
mais au lieu de m'avoir,
j'étais si puissant que j'avais pouvoir sur les dirigeant,
j'ai atteint mes rêves et même été plus loin,
je n'en demandais pas plus au destin
car pour une fois dans ma vie, j'étais bien
Je suis même revenu de l'enfer.
Pour faire le bien sur terre,
je finirai par en faire
mon royaume,
plutôt qu'espérer vivre heureux quand je serai dans ma tombe,
Je veux qu'on passe un bon temps ici
plutôt que l'espérer dans une autre vie
et même si je l'a doit, à ce qu'on me sacrifie
Je vis pour ceux qui meurt
et j'essaye de vivre ma part de bonheur,
même si la machine me transforme en robot,
qui crée la fin ou le renouveau..
je suis que la carte et non, le résultat final,
je suis de bien autant que de mal
le moins chanceux des invisible,
mais le seul a qui le coeur bat encore
qui est plus qu'un corps,
qui te vendra pas pour un quart
qui essaye d'être transparent
mais rester visible
montrer un amour apparent
comme un bon parent
pour montrer qu'elle existe 

et que même, en partant dernier, certain réussissent.

 

Se désintoxiquer

 

Quand j'observe
Ce que mes yeux discernent
Autour de mes yeux, des cernes
Autour, Les gens ont fumé de l'herbe
Et leur boucane que j'absorbe
Me crée un léger désordre
Tellement j'me demande pas pourquoi ma vie est en désordre
Je ne pense qu'à remplir ma penses
La drogue comme seul autre dépense
Et je me demande pourquoi y en a qui sont riches et puissant
Et je me sens impuissant
Comme si je ne pouvais rien faire,
Que je suis en enfer et que je ne pourrais jamais rien changer
Je ne pense pas changer
Alors je reste passif comme une brique
Allume le briquet
Et fumais
Comme si s'était un tic
Je me sens toute croche comme si j'avais été mordu par des tiques
Fuck l'étiquette,
Je n'ai plus d'étique
On me colle une étiquette
Celle du voyou prête à faire tout pour le fric
Mais pour être honnête
C'est plus ma vision des choses
Que je ne vois pas assez rose
Toute est noir dans ma tête
Alors jamais j'arrête de faire la fête
Pour oublier ce que je vois autour comme un cauchemar, Je rêve au blanc de mémoire

C'est un peu comme une maladie mentale
À force de se faire dire qui n'a pas d'espoir,
La vie est dure comme une série noire
Que l'ambition est mal, mon corps finira cribler de balle
On finit par voir les choses pires qu'elles le sont
Je ne sais pas ce que tu veux j'en tire comme leçon
A part que j'ai aucune chance
Sauf peut-être au jeu de chances
Mais encore la sa dépend sur qui je tombe
Mais de toute façon, on n'apporte rien dans sa tombe
On dit que c'est pire ailleurs
Mais qui me parle de monde meilleur
A part que quand je serais mort
Je suis écœurer de tout se négatif comme un drame
Le lac de ma conscience dégèle
Tendez-moi une rame
Du bateau que je sauve mes os
Je ne veux pas aller au ciel
Laissez-moi gouter au péché de ce monde artificiel
Je veux déforester la terre
Faire de la pollution dans l'air
Faire de mon mieux pour acquérir
M'enrichir ...............................
Pis j'emmerde ma conscience
A cause d'elle
Que la vie est belle
J'en avais pas conscience

 

être vrai

 

Intro :
Toute homme nait identique
Y en a qui naissent avec le fric
Ce n'est pas pour autant que le talent les visite
Sauf on a tous nos démons nous habitent
Vers 1 :
Est-ce qui a quelque chose de parfait
A part dans les crèmeries où l'on retrouve des parfaits
Sans jeux de mots
J'ai mes defaults
Comme je ne suis pas une balance alors je m'en crist de peser mes mots
Je dis ce qu'il faut
Pendant qui en a qui paraphrase mes écrits comme si s'était leur propre mémo
J'innove comme 3m
Pis je m'en calice que tu aimes
Ou ne m'aime pas
Du talent tu n'as même pas
Ceux que tu considères comme vrai, ment
Mais la vérité tu ne veux pas la savoir vraiment
Moi aussi, je m'en sacre
Que comme artiste on me consacre
C'est à ma vie de tous les jours que je me consacre
Et j'essaye dit mettre du sens
Ailleurs que dans le contenu d'un sac qui me fait perdre mes sens
Me fixer des buts et les atteindre
Tout en restant moi-même
Ma peau, je ne suis pas du genre à ma teindre
M'éloigner des problèmes
Toute en mettant, de mes textes, les fondations
Sur lesquelles j'érigerai mes chansons comme une maison
.

vers 2:

Y en a qui me font chier de la façon qu'il agit

Ça veut jouer du gun, vendre de l'herbe
Quand ça pourrait faire de quoi de bien de leur vie
C'est comme si ça voudrait une vie de merde

Pis ça la choisie
Leur ambition, se venter du temps passé en prison
Ce n'est pas comme si c'était dans la pauvreté que ça avait grandi
Leurs parents avaient assez pour les envoyer aux études universitaires
Trop de wannabe thugs pour me faire taire
Mais en même temps c'est surement une affaire de maladie mentale
Une gang d'échappé de l'hôpital
Ça se complaise dans la misère
Pour pouvoir ce justifier qu'ils n'ont pas les moyens
Et jalouser le citoyen moyen...
Pendant que leur fournisseur roule en BM
Cette pauvreté, on dirait qu'il l'aime
Pis parce qu'ils finissent par avoir faim
Deviennent des cannibales
Qui veulent ta fin
A coup de balle
Pour des miettes de pain
Un gang de gros bébé
Qui font juste chialer
Pis ne font rien pour qui s'en tire
Pis ca fini que ça te tire
Quand tu fais tout pour tant sortir...




Refrain :
Les problèmes te tombent dessus sans que tu le demande
Pourquoi tu te la crée
Pourquoi tu tant crée
Pourquoi dans la pauvreté tu essayes de t'ancré
Pourquoi tu sombres, je me le demande


Bridge :
Reste qui tu es
Avec tes default, tes qualité
N'essayes pas d'être un autre
Coudon, il te manque tu des botes


Outro :
Dans le fond, on fait de notre mieux
Pas toujours ce qu'on veut
Mais personne ne doit faire de son pire
Pour que sa vie s'en pire

 

combat avec sois même

C'est tant ci je suis confronter aux stress,
J'en ai faite plus qui m'en reste
Je crois pouvoir atteindre mes buts
Ceux que je m'étais fixer à mes débuts...

Mais on dirait que je crack
Comme un craquette en manque de crack
Pis je n'y arriverai jamais comme au bout de l'univers
Je suis coloré de vert
Et Je dégobille comme un ivrogne
Mon sommeil se rogne
Je ne dors plus dans l'attente
D'avoir ce que j'attends
Je tirai presque une balle, le fusil sur la tente
Pour que je décompresse
Mais si je fais ça je ne finirai pas à temps
Et le temps presse
Pendant que mes actions sonnent la presse
Qui imprime le livre de mon existence
Je me bats pour avoir la chance
D'une histoire qui finit bien
Mais en attendant
Je grince des dents
Pis je ne me sens pas bien
Hélas, se battre c'est au quotidien
Alors je serai imprimé dans les quotidiens
À chaque jour espérant une belle fin
Je ne veux pas d'une vie qui me laisse sur ma faim


Dans vie Je me suis défendu
Es-ce que c'est le fruit défendu
Sauf que je me suis battu si fort
Que je mérite de goûter aux fruits de mes efforts

 

Il était une fois!

 

il était une fois,
j'étais en amour avec toi
il était une fois,
tu étais
tout ce que j'aimais
quand t'est parti,
ça ma fait mal comme des coup de fusil
J'étais effrayé, je croyais mourrir
j'étais encore un gamin
qui avait personne pour le prendre par la main
j'espérai juste te voir revenir
j'ai du partir dans la rue
j'ai du tout recommencer du début
J'ai du manger dans les poubelles
j'ai du dormir dANS les ruelles
j'ai parcouru les prisons
j'en ai perdu la raison
en espérant que tu reviennes
je m'en suis même couper les veines
j'ai appris à survivre
et j'ai enfin commencer a vivre
pis là, crist de folle
comment oses-tu m'adresser la parole
revenir comme si il serait rien arriver
ne viens pu me parler
oublie même que j'existe
si j'ai survecu en hiver sans même un toit
bitch, je survivrai sans toi
disparait de ma vu
je souhaitais que notre histoire ne finissent jamais comme dans les vue
tu as tout gâcher comme ta vie
crêve si tu veux mon avis
je veux pu t'entendre commme une chanson
je veux pas te voir revenir comme les saisons
je souhaite juste jamais t'avoir connu
je sais pas c'est quoi ton but
mais ne reviens pu
de toute façon tu me rendais malheureux
de toute façon maintenant je suis mieux
J,ai ameliorer mon sort!
maintenant que tu es pu dans le décors 

Montréal-Nord/Saint-Eustaches

 

on partageais des miettes de pain
tu as manger la même misère
tu disais c'est quoi tu as faim,
tu as le goût de manger une voler 
tout comme moi, tu as du voler
pour essayer de survivre,
ce qu'on vivait c'etait pas facile à vivre
on manquait de toute
les petits pauvre du boutes
mais on voulait autant
passé du bon temps
que le reste
qu'on en vidait les dépanneurs comme des braqueur
qu'on laissait personne se prendre pour nos supérieurs
quitte à en porter les fers
notre vie pour d'autre était un reflet de l'enfer
et le pire c'etait qu'on en était fière
comme des rois
pour ça que la couronne voulait nous faire
porter la croix
même quand nos casiers était vide comme nos comptes
quand on s'attaquait à nous
ça risquait toujours de finir en réglement de comptes
on avait rien d'autre qu'une réputation
qu'on défendait coute que coute comme les femmes, l'émancipation
personne nous voulait dans leur pattes
alors on nous a fait passer pour des psychopates
mais c'est normal ce défendre
mais ils veulent qu'on se laisse faire
essayé des comprendre
ça fait lomptemps j'ai laisser faire
J'imagine que quand tu fais de quoi de mal tu as peur que ça te revienne
si le monde repliquerai à ce qu'on leur a fait
il serait tous victime de voix de fait
même si c'est le comportement le plus normal
les gens normal sont pas capable d'assumer
attaquer pis accepter se faire assomer
c'est pas nous qui est lâche
c'est le contraire pis ça me fâche
les citoyen moyen accepte pas qui aille des conséquence a leur geste
On se serait bien défendu en justice
mais elle prenait jamais notre bord
pis nous laissait même pas chance
quand on avait même pas l'age de rentrer dans un bar
souvent, on faisait rien se retrouvait avec des menottes aux mains
je souhaite qu'un jour le soleil brillera pour nous
jusqua ce qu' il sera debout
restont debout
plutot que ce plier a genoux
gardons notre honneur
et battons nous de tout notre coeur
pour avoir une vie meilleur...
 

 
les gens de saint eustache peuvent dire que dans mon coin
c'était la pauvreté hériditaire
quand leur parent sortait entre cousin
de la dure vie qu'on mène y en connaisse rien
disont c'est plus facile quand ton père a du foin
tue la compétition directe a la source
et te fait profiter de ces ressources
c'est plus facile se rendre loin quand tu pars du top
et que même si tu gaspilles ta chances
l'argent dans tes poches 
te fait passer pour plus fuck top
mais en gros, on a surment plus de diplome que toi
même si on a de la misere a se payer un toit
c'est les politiques à droite
la haine qui est adroite
pour m'oter mes luck
me faire passer pour une loques
mais je suis ta compétition sur le terrain
comment ça se fait vu que je me suis rendu la avec rien
ces surment acause tu te pognais le cul a deux main
dans le monde individualiste que tes proches ont batti
le chat du riche
et plus important que les vagabon ou les bitch
car lui au moins ya des lois qui le protege
alors qu'on fait du droit d'avoir a manger pis etre loger un privilege
en coupant dans le filet social
pis en traitant de chien sale les bien etre social
quand ca devrait être la base
pis qu'on obtienne plus que ca comme salaire de base
mais les boss sont cheap et prefere donner le profit au actionnaire
que le partager a leur employer ou ceux dans le misere
mais c'est le pauvre que du bash
esti de biatch

 

Plaidoyer pour Moi

 

Ce qu'on montre de nous est simplement un reflet,,,ce qu'on est, on passe notre vie à l'apprendre tout comme ce qu'est le monde, dans vie, on apprend par les erreurs ce qui fait qu'à chaque jours on se lève meilleur si on veut bien la laisser, nous en apprendre, on vies avec notre passé, pis faut jamais l'oublié, cependant, on doit se battre pour un futur, je joue la carte d'aujourd'hui, car hier, n'étais qu'un apprentissage qui me rend chaque jour plus sage, même si le monde croit qu'on peu pas changer, je veux pas changer, je me donne juste des armes pour continué, je panse mes plais...pis je m'en fou que ça te plait ou le contraire, si on veut ma peau, je la vendrai tellement chère qui aura pas assez d'argent dans l'univers


j'ai plus que le style, je l'invente
m'avoir connu, en bien ou en mal, le monde s'en vente,
j'ai la réputation, du paranoiaque au maniaque
du fuck top à l'esti de wack,
je suis pas reponsable, des cancan des minable
je crée plus de reactions qu'une allergie
on dit que j'en ai même envoyé chez urgel bourgie,
à ce qui raconte, j'ignore ma propre existance
on leur donne raisons, je dois souffrir de déficiance,
parce j'ai toujours pas compris,
en quoi j'étais leur inférieur
qu'ils embrasse mon postérieurs
ils disent je parle tout seul, mais eux, ils prient
laissez-moi leur jetter un regard de mépris....

 
tu sais quoi de ce que je vis
tu sais quoi de devoir ce battre pour un morceau de pain pour rester en vie,
tu dis ça existe pas dans ton pays
pourtant sur le trotoire t'en ramasse à chaque jour qui ont perdu la vie,
tu sait quoi d'être traité comme un crétin quand tu es un génie,
juste parce que tes proches sont poches pis sont plein de jalousie,
de passez pour le laid pis du cons de service devant des obèse édenté
qui ont couler leur premières années... 
tu sais quoi de ma vie de passé pour celui qui avait toute 
quand j'ai presque rien
c'est juste je m'en mets pas dans le nez,
tu as aucune idées de la merde dans laquelle chu née
mais je m'en fou,
allez dit le que chu fou...
 

 
tu veux savoir qui je suis maintenant,
ben non, tu parles juste des erreurs que j'ai fait avant d'avoir 14ans
des miens j'en prend soins,
pis si tu leur touches, J'espere pour toi qu'on te donnera les premiers soins,
je suis aujourd'hui le père, le plus fier
j'reve de cob, un job
j'ai été au étude par moi-même
j'ai essayer de replacer ma vie même si j'ai rencontrer beaucoup de problême,
j'avais personne de mon bord, personne qui m'encourageait à continuer
on voulait je sois crétin, un sans dessins,
pis j'ai faite de quoi de ma peau, plus qu'une pute,
c'est pour ça qu'il rêve qui me bute,
mais je suis encore de bout
pis je vais me rendre jusqu'au bout
pour que ça paraisse que mes critiques était d'envie,
pis qu'on puisse dire de moi que j'ai réussis ma vie....

 

La mort pourra attendre



(intro)
Des fois on pense qu'on les perdant
pour quelles que grafigne qu'on est pu de dans
MAIS LES AUTRES ONT PU DE DENTS....
(vers1)
ouais, je m'adresse a mes geste de mal adresses
sans crédit même avec du cash tu as pas d'adresse
je t'avoue j'ai fait des erreur
mais je crois pas à l'enfer car dieu pardonne même Hitler
c'est sur ça peut être pas commencer de façon parfaite
comme je les déjà dit des gaffe j'en ai faite
mais je crois pas mérité les flammes éternelle
je crois pas au ciel
mon éternité c'est ma vie sur terre
j'ai fait plein d'effort pour redresser la bar
je me suis pas laisser à battre
même si les conséquence c'est que je vais passé ma vie a me battre
je me suis pas rendu à la défaite
même si pour passer au travers parfois je suis totalement faite
je me bas encore au purgatoire
même si je crois je suis mort
j'ai juste pas compris quand j'ai perdu la vie
j'avoue j'ai toute fucké dans ma crise d'ado
je rêvais d'avoir un crest dans le dos
j'agissait comme un délinquant
mais ça juste durer deux-trois ans...
puis je me suis replacer
mes arrestations c'est le passé qui est venu me rechercher
mais tu penses je vais m'ouvrir les veine
juste parce que j'ai connu des esti de chienne
ma chaire je vais la vendre cher
la vie c'est un bataille
si elle veut pas de moi j'y ferai des entailles
faire mon chemin au travers
anywayz la mort presse pas
j'aurais l'éternité pour me faire bouffé par les vers
en attendant j'avance pas à pas
le trépas, juste un âpat
pour soulager les souffrance
mais même si j'ai rien pis mes comptes sont en souffrances
je les laisserai pas m'avoir
je vais pas baisser les bras,
je finirai par avoir, des avoir pis peut être même les avoirs
je suis un combattant
le combat est long mais faut je me laisse du temps
pour gagner ma rédemption
la corde au coup de ceux qui ont opter pour la trahison....
mais c'est même pas nécessaire
mais, à quoi ça sert
de toute façon, y'est jamais trop tard, avant que tu sois mort, pour en revenir plus fort, de ce qui t'a fait du tord...
Au pire essaye de changer les choses, rendre cette vie plus rose!
(bridge)
Dans le fond, c'est juste qui faut jamais tu lâches
Arrêtez de ce battre, c'est ça qui défini les lâches
chacun ses victoire, on fini tous des fait
chacun son heure de gloire si on accomplit des faits
(chorus)
pis fuck les jaloux, sa m'irrite
ce que j'ai, je le mérite
de part tous mes mérite
c'est d'une belle vie que je M'hérite,que j'mérite
 
 (vers2)
On dirait que la peur m'empĉhe d'avancer
même si je peux pu reculé
pas le choix de foncer dans le tas
je veux pas qu'on me prenne pour un tata
j'ai pas le choix de faire de quoi de mes fesses
comme quelqu'un qui twerk
,work
comme un acharné
ma place j'y travail depuis je suis né
alors il faut j'aille la prendre
c'est pu le temps d'apprendre 
mais que je performe
toute ce que j'ai fait commence a prendre forme
je pense j'ai ben de l'allure
aussi ben foncer à toute a L,allure
si je veux pas finir sur le bs
directe de la rue
je dois me rendre au sommet
qu'on merrige une statut
pour ceux qui m'ont connu
pour ceux qui m'ont aimer
ceux qui ont voulu me faire tomber
si je veux pas faire la pute la pute comme une conne nu
y faut que je fonce pis jamais que je remnonce
avant d'avoir uen grosse cabane
un gros char
un compte plein de huard
ouais, c'est le temps de faire les billet
pis montrer chu pas un esti de mayet
les splash du mayo de ma mailloche
rouler en decapot
rouler comme des capots
maintenant je vise gros comme le cul de mon ex
ahahaha
maintenant que je vise gros comme un tyranausaurus rex
c'est pu le temps de survivre
j'merite de vivre
que mon compte soit plein
que j'aillee aucune raison que je me pleint

(bridge)
Dans le fond, c'est juste qui faut jamais tu lâches
Arrêtez de ce battre, c'est ça qui défini les lâches
chacun ses victoire, on fini tous des fait
chacun son heure de gloire si on accomplit des faits
(chorus)
pis fuck les jaloux, sa m'irrite
ce que j'ai, je le mérite
de part tous mes mérite
c'est d'une belle vie que je m'hérite, que j'mérite

 

(outro)

chacun ses échec, chacun ces victoires,

chacun son chèque, chacun la recolte de ses efforts...

 

le citoyen moyen...

Je collecte la misère du b.s
Tellement tanné j'en vendrais même mes fesses
Pendant que l'opinion publique me fesse
On dirai qui faut du pushing même pour être tueur à gage
Tu es pas dans notre gang dégage
Mes affaire sont tous chez le prêteur sur gage
Ça fait des mois, j'ai pas amené ma blonde au cinéma
Presque au point qu'à capotte
Je peux même pas me permettre de pas mettre de capote pour la mettent
Chaque jour J'envoie des curriculum
Mais on me cherche le moindre bug
Pour pas partager la plug
Pour que je me sente moins qu'un homme
Maudit bs qu'on me nomme
Je sais même pu si y reste des jobs pour que j'applique
Pis pas le moindre appelle telephonique......
C'est facile fessez sur quelqu'un qui est déjà à terre,
C'est facile allez jusqu'à ce déplacer  sur internet
Pour voir si j'ai pas déjà dit de quoi de déplacer
Selon leur critère  imaginaire
Pour se justifer
De pas avoir à m'egager
Pendant que le premier ministre se prend en photo
Avec les hells pis des mafioso
Je suis un petit
dans une grosse partie
je veux juste gagnez mon pain
pis ça me dit je manque d'ambition
Parce j'ai pas une ferrari pis une grosse maison
pis une compte remplit de million
Moi, je veux juste prosperer pour que ma famille
aille une vie plus facile
que la mienne......
j'y arrive pas pis ça me fait de la peine
il laisse rien à la chance
donc me donne meme pas la mienne

la vie est dangeureuse

j'ai toujours fait ce qui faut pour survivre
malgré les remord, je suis toujours pas mort
et je continue à vivre
à date, j'ai fait ce qui faut pour sauvé ma peau
peut-être j'irais en enfer pour mon dernier repos
de toute façon, j'y reverrai mes proches
tout le monde qui est le fun y est
au paradis, ça doit s'ennuyé
si je pouvais commencer, j'y changerai rien
car je suis fier à quoi je suis arriver au bout du chemin
malgré par ou je suis passé
je changerai rien au passé
car c'est lui qui a été ma forge
qui m'a poussé à me dépasser
quoi qui a eu des boute difficle
desfois mon ventre criait plus fort que ma gorge
desfois la mort a faillit me fauché de ça faucile
pis pour pas finir comme un fossile
ya fallut du sang, des barreau de cellule
pis du temps dure à me rendre cellule,
une histoire dure que je vous communique
mais c'est pas comme si elle avait de quoi comme unique
c'est pas plus facile au pen
parfois tu as le gout de mourrir pour mettre fin à ta peine
un jour de plus, un autre de moins,
avant de sortir
mais meme dehors on est pas en liberté
pis on nous le reproche même si ils ignorent ce qui est arrivé
et ça devient plus dure s'en sortir
personne pour nous tendre la main
et avoir peur de ce que sera fait demain

12 octobre 2017
Le rendez-vous des frustrer de la vie de réseau urbain, le bas de ma page lol
12 octobre 2017
Tu t'es qu'un troll du net...des gars pas de photo qui cherche la marde WoW quel courage lol
12 octobre 2017
ma face laite lol chu pas mal plus beau que toi hahahaha
12 octobre 2017
pis non j'ai pas de temps a perdre a me checker moi même
12 octobre 2017
tu utilise des proxy ptite pute